dimanche 31 juillet 2016

Avertissement aux Européens : 1.08.16, Big Brother is in charge

"Poutine a signé une nouvelle loi répressive qui viole non seulement les Droits de l'Homme, mais le sens commun.”
Edward Snowden sur les lois anti-terroristes de Poutine,
Washington Post du 7 juillet 2016
Lu dans "Ils l'ont dit" de Pan Doktor

Émanant des services spéciaux oukraïniens, le présent avertissement est destiné en premier lieu aux Européens, et ne concerne pas les Français, dans la mesure où pour ce pays, à en croire son président, "La Russie n'est pas un adversaire, ni une menace".

Le SBOu invite les internautes à la prudence
A partir du 1 août 2016 entre en vigueur en Russie la nouvelle loi antiterroriste, donnant légalement accès aux services spéciaux russes à toutes les données des utilisateurs de sites internet enregistrés en Russie.
A la première demande des autorités, les propriétaires de services de courrier électronique, d'hébergements de site, de forums ou de réseaux sociaux auront obligation de fournir sur le champ - les mots de passe, adresses électroniques, liste des correspondants, etc.

Le Service de sécurité de l'Oukraïne avertit tous les Occidentaux, et en premier lieu les Européens, que la nouvelle législation russe permet au FSB /services spéciaux russes/ d'obtenir via le web des informations pouvant être utilisées pour nuire aux intérêts oukraïniens, européens, et plus généralement aux intérêts du monde civilisé.

Le Service de sécurité de l'Oukraïne préconise aux citoyens concernés par la protection de leurs données personnelles d'éviter l'utilisation de ressources internet enregistrées dans le domaine russe. Et en tout premier lieu les réseaux sociaux et les services de courrier électronique.

Les collabos français aujourd'hui (avant hier)


29 juillet 2016, Crimée occupée
Monument aux "petits hommes polis", les forces spéciales russes sans insignes ayant réalisé l'occupation.

La Convention de Genève qualifie l'usage de militaires sans identification de crime de guerre. Un monument en l'honneur d'un crime de guerre. 

Sur la photo : des élus français rendant hommage aux criminels de guerre.

P.S.

Halya Coynash, French Collaborators Kiss Monument to Russian Invaders of Crimea 

 Human Rights in Ukraine, 31.07.16

samedi 30 juillet 2016

De Gaulle-le-collabo et les camps soviétiques

Le titre - pour attirer l'attention. Cela dit, ayant renversé le gouvernement légal, le général à titre provisoire rompt avec la politique de collaboration avec les nazis et entame une politique de collaboration avec les communistes. Le gouvernement accueille des membres du Parti Communiste français, et comporte même un représentant des service secrets soviétiques, Pierre Cot.

Les donneurs d'ordres

Les agents du  Smerch chassent en France - chasse à l'homme - comme dans leur pré carré. La police française donne un coup de main au besoin. Tous les citoyens soviétiques, tous les natifs des lieux désormais sous le contrôle de Moscou, doivent être rapatriés de gré ou de force.

En Union soviétique, il y a une institution chargée  de gérer ce qui est nécessaire dans une pareille situation. Et dans une pareille situation il faut des camps. LAGUIER, en russe. Et l'institution, toujours dans cette langue, se nomme Glavnoyé OUpravliéniyé LAGuiériéi, la Direction Centrale des Camps, en abrégé : GOULAG.

Goulag en France
French Willing Collaborators

Il y avait en France 130 camps soviétiques à l’apogée de la collaboration gaulliste.

Rediffusion d'une émission de l'année dernière de Catherine de Coppet et Anne Fleury :  
Les camps soviétiques en France

Mais comme le titre est un peu brutal, France Culture le présente simplement comme :  
Les soviétiques en France

Ah ! les collaborateurs de France Culture... Ah ! la liste Raffalovitch !
"Trouvez moi un journal français qui ne soit pas franco-russe" comme disait Lessya Oukraïnka.

Bonne écoute.


mercredi 27 juillet 2016

"...le génial Tytchyna..." surprenant

Piotr Rawicz, 1981

Pavlo Tytchyna
... Он бьется перепелкою в сетях,
Расставленных вечернею газетой,
И вспыхивает пламенем в стихах
Тычины — гениального поэта.

Язык не может сразу умереть.
Leonid Kisseliov, 1967 
 

Il a été, dès ses débuts et du premier coup, un des grands poètes modernes de notre époque. A l'âge de trente ans, il écrivait des vers meilleurs que Rilke à 50, et que W.B. Yeats n'avait pas surpassé à 70.
Emmanuel Raïs, 1966  




Relire Tytchyna en 2016

par Mariyan Pyrih-Pirojok


Le chœur des clochettes sylvestres, 1917





Avec la saudad au cœur, 1910-11



mardi 26 juillet 2016

Casus belli


Французьке державне радіо Франс Антер відкрито поширює російську пропаґанду : "документальний фільм" Ан-Льор Бонель, "Росіян в Донбасє нєт".

France Inter, radio publique, diffuse ouvertement de la propagande russe : le "film documentaire" de Anne-Laure Bonnel "Il n'y a pas de Russes dans le Donbass".




2016 р., битву за Францію українці програли. Це наразі ворожа країна.
В третій світовій війні, Франція знова вибрала не той бік.

2016, les Oukraïniens ont perdu la bataille de la France. C'est désormais un pays hostile.
Dans la Troisième guerre mondialle, la France a de nouveau choisi le mauvais côté.

A propos, le titre original de Orest Lyouty, "Il n'y a pas de Russes dans le Donbass" :


dimanche 24 juillet 2016

"Ukraïna festival", 14-28 VIII 2016

(in petto) Ai songé de suite à ce qu'Alexandre Pouchkine, le Grand-Russe, disait avec sympathie du petit peuple, de la peuplade de Nicolas Gogol : Читатели наши, конечно, помнят впечатление, произведенное над ними появлением «Вечеров на хуторе»: все обрадовались этому живому описанию племени поющего и пляшущего...

"Le 1er festival de la culture et du folklore d'Ukraine en Morbihan"
du 14 au 28 août 2016


mercredi 20 juillet 2016

Piotr Rawicz, "Depuis des années je n’ai lu de livre plus terrifiant..."



Désormais disponible en ligne. Merci à Diasporiana.org.ua !

Piotr Rawicz, "Depuis des années je n’ai lu de livre plus terrifiant..." (Préface au roman de Vassyl Barka, Le Prince jaune, 1981. Une version abrégée de ce texte est parue il y a quelques années dans l’ouvrage consacré à Piotr Rawicz : Un ciel de sang et de cendres.)

Quelques extraits :

...En attendant, on peut parler d’un miracle : Bajan, Sossioura, Rylsky, Zerov, le génial Tytchyna... peu de littératures européennes peuvent se vanter d’avoir fait surgir une telle pléiade de grands poètes en un laps de temps aussi bref. Youri Yanowsky, Maïko Yohansen, Ploujnyk, Ostap Vychnia, Khvylovyï – la prose elle aussi se situe à des hauteurs surprenantes... J’ai sous les yeux le catalogue général de Gallimard. On y trouve des centaines, des milliers de traductions de dizaines de langues, mais à une seule exception près, celle des Cavaliers de Ianowsky, aucune trace de cette moisson. Avis aux éditeurs à la recherche de talents à découvrir ou redécouvrir.

...

mardi 19 juillet 2016

La question russe et les Européens de France



Maintenant qu'il n'y a plus de sacs plastiques, au marché les commerçants emballent certaines denrées périssables dans du papier journal.
Et c'est ainsi que dans Le Monde du 6 juillet je trouve le constat de cette évidence :

La position française vis-à-vis de la Russie constitue l’enjeu essentiel de l’élection présidentielle de 2017


Et ce pour la très bonne raison que "la Russie constitue la première menace pour l’Europe". Emballé c'est pesé, comme dit la marchande des quatre saisons.

jeudi 14 juillet 2016

Lessya Oukraïnka : 120 ans de mépris pour la France méprisable

1896 - 2016


Користуюсь оказією і посилаю сеє «не любо, не слушай» через границю, просячи далі відправити поштою до Вас. А Вас прошу довідатись адреси «La Réforme» або якої іншої французької газети чи журналу радикального чи соціалістичного напрямку (такої, щоб була не franco-russe) і послати туди, не гаючись, оцю штуку. Попросіть від мене Ліду переглянути се, чи нема там чого надто варварського. Але відправити я вже попрошу Вас самих, а то Ліда за різними справами може забути про сю дрібницю. Спізнилась я трохи з посилкою сею, та коли ж часи у нас тепер nec plus ultra подлі, приходиться звертатись до спартаковського способу листування. «Да, были хуже времена, но не было подлей». А все-таки мені хочеться, щоб з Росії дійшов хоч один протест проти такої профанації поезії і хисту, якої допустилися французи сей рік у Версалі…
Lettre du 6.11.1896 à la veuve de Mykhaïlo Drahomanov


Petit poème en prose, dédié aux poètes et artistes qui ont eu l’honneur de saluer le couple Impérial Russe à Versailles


Yevhen Dzyndra, La Fille au livre, 1942
Grands noms et grandes voix ! De leur bruit sonore l’univers retentit !.. Certes, la faible voix d’une esclave qui chante n’aura pas la gloire d’attirer l’attention de ces grands demi-dieux à la tête couronnée de lauriers et de roses. Mais nous autres, pauvres poètes des cachots, nous sommes habitués aux chants sans échos, aux prières inexaucées, aux malédictions vaines, aux larmes inconsolées, aux gémissements sourds. On peut tout comprimer hors la voix de l’âme, elle se fera entendre dans un désert sauvage si ce n’est dans la foule ou devant les rois. Et le front qui n’a jamais connu de lauriers n’en est pas moins fier, n’en est pas moins pur, il n’a pas besoin de lauriers pour cacher quelque opprobre. Et la voix qui n’a jamais éveillé l’écho d’or n’en est pas moins libre, n’en est pas moins sincère, elle n’a pas besoin de célèbres interprètes pour se faire bien comprendre.

Or, laissez nous chanter, le chant est notre seul bien, on peut tout comprimer hors la voix de l’âme.

Honte à la lyre hypocrite dont les cordes flatteuses remplissaient d’arpèges les salons des Versailles ! Honte aux incantations de la nymphe perfide qui du chaos des siècles évoquait les ténèbres ! Honte aux libres poètes qui devant l’étranger font sonner les anneaux de leur chaînes librement mises ! L’esclavage est ignoble d’autant plus qu’il est libre. Honte à vous, comédiens, qui des lèvres sacrilèges prononciez le grand nom de Molière qui jadis de son rire mordant rongeait l’affreux colosse érigé pour la France par le feu Roi-Soleil. Le fantôme de ce Roi, si pâle à la veille, a rougi de joie à l’accent de vos chants dans la ville de Paris, cette ville régicide dont chaque pierre dit: à bas la tyrannie ! Malheur aux vieilles villes dont les pierres moisies, les lanternes rouillées et les places étroites sont de grands orateurs et ne savent pas se taire…

mardi 12 juillet 2016

Saisissons l’occasion ! Octobre 2016

front français

(photo : InformNapal.com)


Saisissons l’occasion de la visite de Vladimir Poutine à Paris en octobre pour l’inauguration de la nouvelle église russe et différentes manifestations culturelles.
Francis Gutmann, Ambassadeur de France
Les Echos.fr, 23.06.16

dimanche 10 juillet 2016

Du rififi au fepu (nouvelles du front français )

Nous ne l’apprenons que maintenant... cette triste nouvelle, une perte de plus sur ce flanc de la guerre de l'information : le porte-drapeau de la cause oukraïnienne en France (façon "Méïdann"), est tombé en mai.

"Bernard-Henri Levy n'a pas résisté devant la pression des organisations juives."
"Бернар-Анри Леви не устоял перед давлением еврейских организаций."

Galia Ackermann  
présidente du fepu,
coorganisatrice avec le crcuf de la conférence
"Ukraine-Russie : se libérer des mythes
le 19 mai 2016, Maison de l'Europe de Paris,
 ces paroles ont été prononcées.
 reproduites dans la traduction de l'auteur dans 
Grani.RU, 06.07.16, partenaire média de la conférence.



Vous vous souvenez peut-être des belles photos qu'Alina Wolf avait fait de la rencontre avec deux Héroïnes du Maïdan, un champion de boxe, un futur président oukraïnien, etc., sous l'égide de la revue La Règle du Jeu du 7 mars 2014, "Le Maïdan à Paris [séminaire]" au Cinéma Etoile Saint-Germain-des-Prés...

A revoir en replay sur tele-rdj. Dont un "moment historique" : création du fepu* à une heure et quelques.



Ґрані.рю :

samedi 9 juillet 2016

Aujourd'hui - théâtre oukraïnien

L'été avant toutes choses
mais pas en France, où le théâtre oukraïnien est muet
au Royaume Uni - The Summer Before Everything

"There was nothing to foreshadow war, absolutely nothing.”

The Summer Before Everything is a new verbatim play that follows three individuals trying to make sense of their lives following revolution and war in Ukraine. Composed from over 250 hours of interviews and translated into English, this thought-provoking play explores what it means for ordinary people to face change and upheaval that they could never have imagined. What does it mean for a single mother to be forced to leave her hometown and start life anew? How does a teacher deal with her new role of being a soldier? And how does death show its different faces to a doctor at the frontline? The Summer Before Everything brings these questions to the stage through stories filled with urgency, humour and passion.

Nouvelles du front français (Que sais-je de l'occupant ?)

Les Oukraïniens commencent enfin à percevoir la France comme un pays hostile. Et c'est une très bonne chose : se rendre compte de la situation catastrophique sur le front français sera une première victoire indispensable.




Et pendant ce temps de mieux en mieux se fait entendre le bruit de bottes russes sur les Champs Elysées :
... rass-dva... rass-dva... rass-dva...

jeudi 7 juillet 2016

A propos du terrorisme russe



Ce que dans son "Déjà vu"* du 1 juillet Alexandre Podrabinek dit de l'actualité du terrorisme russe : Piotr Pavlensky et les Primorski Partizany, etc., m'a fait penser aux positions réaffirmées par Mykhaïlo Drahomanov en 1881, à l'occasion de l'assassinat d'Alexandre II.




vendredi 1 juillet 2016

Les Oukraïniens, les archives, la mémoire soviétique et l'amnésie russe

 guerre des mémoires - archives

Ainsi s’évanouissent l’un après l’autre les mythes historiques staliniens, souvent repris de l’idéologie étatique tsariste et ravalant le peuple ukrainien au rang de « petit-russe ». Chaque mythe brisé de l’historiographie impérialiste constitue un acte de libération pour un peuple colonisé, comme le disait Frantz Fanon. Ce qu’on commence à découvrir avec stupeur, c’est le fait qu’en Europe même il existe encore des peuples confrontés à une tâche aussi élémentaire que la récupération de leur mémoire.
Zbigniew Kowalewski, 1989


Ce fait divers s'est passé en mars. Jetées en pagaille dans la rue, les boîtes vides d'archives détruites.
Photo Anton Belitsky, mars 2016

Les Russes brûlent les livres à Vorkouta <link> et détruisent les archives du KGB à Moscou...

Restitution d'archives oukraïniennes

buts de guerre - archives
La question de la restitution d'archives oukraïniennes par la Russie
au Congrès des archivistes de la République S. Fédérale S. de Russie, Moscou, 1925