vendredi 24 mars 2017

Taras Prokhasko Les Neprosti



Je me permets de proposer à votre attention la traduction française des quatre premiers chapitres de l’œuvre majeure du "plus grand écrivain oukraïnien contemporain" selon Serhiy Jadan.
 
Taras Prokhasko

Les Neprosti

 

jeudi 23 mars 2017

mardi 21 mars 2017

Journée de la poésie 2017 _ Tchoubaï


Hryhory Tchoubaï




La soirée

La soirée verte
comme l’eau marine
emplie la chambre

Les ombres purpurines des algues
poussées jusqu’au plafond
et parmi elles de-ci de-là seulement
divaguent de longs poissons vermeils
égarés par le soleil couchant
et tu écoutes émerveillé
comment le quadrupède fauteuil
persuade l’armoire
que de la pieuvre il est cousin

tu en as oublié
de respirer
et lorsque de la chambre voisin
on t’appellera pour le dîner
t’en souviendras soudain
et alentour, fébrile
tu chercheras
ton scaphandre

Journée de la poésie 2017 _ Tytchyna

Aux origines du Prix Skovoroda (tm)

La poésie c'est le sang, c'est la révolution, la poésie c'est la guerre. Elle est un chant de triomphe, elle est la prière des morts. La poésie c'est la victoire et le deuil, oui. Elle est le pavois et le linceul.
La poésie est une arme.
Elle est... La poésie oukraïnienne est belle.

Pavlo Tytchyna L'Examen 



Journée de la poésie 2017 _ Jadan

Parmi les totems du Maïdan, quatre sont des poètes et le cinquième : Serhiy Nigoyane.
Ecris avec ton sang et tu apprendras que le sang est esprit.


Serhiy Jadan



Ma poésie
ne fait pas avancer le processus littéraire.
Ma poésie
est sans talent et sans grâce.
Elle est insipide et quelconque,
photo : Valentyn Kouzan
Ma poésie.
Ce n’est même pas de la poésie à proprement parler

puisque

Je n’ai pas l’amour de la Patrie de toutes les fibres de mon corps
Je n’aime pas le chant du rossignol au-dessus des étangs
Les vers de Chevtchenko... me font gerber
Je suis athée et me méfie des églises comme de la peste

bref

lundi 20 mars 2017

1917/2017 : Tytchyna, Jadan et les chiennes




Une coopération littéraire à sens unique

Recherches autour du mutisme paranormal de Chevtchenko

<24.03.2017> Dans la bibliographie à la fin du post il manquait le roman de Oksana Zaboujko, Explorations sur le terrain du sexe ukrainien, paru en 2015. Oubli réparé. Pardon.

samedi 18 mars 2017

Oulyanenko et Jadan 2008






Oles Oulyanenko et Serhiy Jadan lors de la présentation de l'anthologie La Dernière Barricade, 2008
Bilan 2014 litt.oukr.trd.fra :

« Transfuge » du décembre 2013 consacre un article à « La Route du Donbass ». « White trash à l’ukrainienne ».  

Oriane Jeancourt : Grâce à un jeune écrivain, Serhiy Jadan, un nouveau type de personnage s’invite dans la littérature ukrainienne : (...) le white trash ukrainien est né. 
C’est vrai qu’Oles Oulyanenko est mort et enterré sans que son nom ne soit jamais prononcé en français.


vendredi 17 mars 2017

Andrei Kourkov à Paris Андрей Курков вмєсто

вмєсто Сергія Жадана, Оксани Забужко, Юрія Андруховича, Марії Матіос, Любка Дереша, Ганни Герман (угу), Маркіяна, Марини Гримич - українських авторів перекладених французькою останніми роками. 

A la librairie du globe, 17 mars 2017
(Andrei Kourkov a promis de ne plus parler de l'oukraïne et des oukraïniens.)
à 20 heures.


Aujourd’hui, la figure de proue de la littérature ukrainienne est Andreï Kourkov
Arthur Delacquis *




Je n'ai pas fait le Bilan 2016 litt.oukr.trad.fra., comme vous l'avez peut-être noté. Pour quoi faire un travail visiblement inutile ?  D'autant que quelqu'un l'a fait bien mieux que je ne pourrais le faire jamais. Non plus l’œil du monoglotte, mais Arthur Delacquis.

La Culture ukrainienne : Chevtchenko, Kiev Tort et Dakha Brakha



Tout est bon chez Arthur Delacquis et la lecture de ce bref article est obligatoire à tous ceux qui s’intéressent aux relations franco-oukraïniennes, mais ce qui résume de façon idéale la réception par les Français de la "cause oukraïnienne" dans sa rubrique "Culture - Littérature ukrainienne", c'est le chapitre intitulé

Andreï Kourkov, figure de proue de la littérature


dimanche 12 mars 2017

Chevtchenko à Paris et sous la botte moscovite

Mykhaïlo Drahomanov
1878, Paris, Congrès littéraire international

1878, Genève, LE KOBZAR
par Taras Chevtchenko
(Edition non-censurée, destinée à être envoyée
clandestinement en Oukraïne)












1914, Kaniv, sur la tombe de Taras Chevtchenko
(l'occupant interdit la célébration du Centenaire)





1978, Paris, Boulevard Saint Germain













2017, Simferopol, devant le monument à Chevtchenko
(l'occupant interdit de célébrer de l'anniversaire du poète)






"Les Ukrainiens de France protestent contre l'inauguration d'un buste soviétique de Chevtchenko"
Les journaux