vendredi 17 mars 2017

Andrei Kourkov à Paris Андрей Курков вмєсто

вмєсто Сергія Жадана, Оксани Забужко, Юрія Андруховича, Марії Матіос, Любка Дереша, Ганни Герман (угу), Маркіяна, Марини Гримич - українських авторів перекладених французькою останніми роками. 

A la librairie du globe, 17 mars 2017
(Andrei Kourkov a promis de ne plus parler de l'oukraïne et des oukraïniens.)
à 20 heures.


Aujourd’hui, la figure de proue de la littérature ukrainienne est Andreï Kourkov
Arthur Delacquis *




Je n'ai pas fait le Bilan 2016 litt.oukr.trad.fra., comme vous l'avez peut-être noté. Pour quoi faire un travail visiblement inutile ?  D'autant que quelqu'un l'a fait bien mieux que je ne pourrais le faire jamais. Non plus l’œil du monoglotte, mais Arthur Delacquis.

La Culture ukrainienne : Chevtchenko, Kiev Tort et Dakha Brakha



Tout est bon chez Arthur Delacquis et la lecture de ce bref article est obligatoire à tous ceux qui s’intéressent aux relations franco-oukraïniennes, mais ce qui résume de façon idéale la réception par les Français de la "cause oukraïnienne" dans sa rubrique "Culture - Littérature ukrainienne", c'est le chapitre intitulé

Andreï Kourkov, figure de proue de la littérature



Les arts ukrainiens sont marqués par la tension entre volonté d’émancipation et influence du voisin russe. Ainsi, c’est au début du XIXe siècle que se renforce la littérature ukrainienne, motivée par une volonté des écrivains de codifier leur langue et de marquer par là leur différence vis-à-vis des Russes.

C’est dans ce contexte qu’Ivan Koltiarevsky rédige « Elenya », une importante œuvre en ukrainien. Taras Chevtchenko prend ensuite le relais et son œuvre, dense, participe au mouvement nationaliste ukrainien. L’Ukraine donne naissance à d’autres écrivains connus surtout pour leur œuvre en russe : Mikhail Boulgakov et Nicolas Gogol. Aujourd’hui, la figure de proue de la littérature ukrainienne est Andreï Kourkov qui cultive le paradoxe d’écrire en russe tout en traitant de la vie en Ukraine post-soviétique.

Le cinéma est aussi marqué par cette influence russe. Les deux réalisateurs ukrainiens les plus renommés sont Alexander Dovzhenko et Marc Donskoï, mais ceux-ci n’ont pas franchi les frontières avec succès. Le film le plus célèbre ? Le Cuirassé Potemkine du russe Eisenstein. Celui-ci traite de la révolte des marins russes en mer Noire, qui culmine avec la révolution avortée de 1905.

Quant à la peinture ukrainienne, elle est longtemps restée religieuse. Ces lettres de noblesse lui ont été données par Sonia Delaunay, émigrée à Paris, et Kasimir Malevitch. Les Ukrainiens se distinguent aussi par la pysanka, l’art de l’oeuf peint, vieille tradition d’origine villageoise.




____________________________________

* Arthur Delacquis est un jeune  journaliste français promis à un bel avenir. Avec Cédric Gras, le poutinokemon bien connu des amateurs, il est pressenti pour le Prix Orlik 2017. Il est aussi question d'attribuer cette année un prix à une organisation. Les candidatures sont extrêmement nombreuses, ce pourrait être la FEPu, ou encore l'Alliance Française en terres petites-russiennes. Cependant, cela pourra être un choix plus conservateur, il est possible en effet que le jury penche pour  une organisation œuvrant de longue date à orliciser la francophonie, comme l'association France-Ukraine ou l'Ukraine-France, mais beaucoup d'autres propositions circulent et il est impossible de les citer toutes.

2 commentaires:

  1. Andrei Kourkov a promis de ne plus parler de l'oukraïne et des oukraïniens
    à 20 heures. Ha bon? Il n'en parle plus à 20 heures pile? Andreï Kourkov, figure de proue de la littérature ou figure de prout de la littérature ukrainienne? Bien mal Delacquis n'en profite jamais! Et j'en ai encore plein des comme ça...

    RépondreSupprimer
  2. "Merci pour votre intérêt pour ce travail." comme le disait Alain Guillemoles, le Virgile d'Arthur Delacquis dans l'enfer des sens oukraïniens.

    RépondreSupprimer