mardi 31 décembre 2013

Bilan 2013 : Littérature oukraïnienne traduite en français

Je me fais l’oreille du monoglote. Je me mets à sa place.
La vôtre sans doute.
Mais on n’est pas en nonante-neuf non plus.







Il semble qu'il y ait aujourd'hui plusieurs librairies oukraïniennes en ligne basées en France.

samedi 28 décembre 2013

Hourrah ! Hourrah ! Hourrah !

喜大普奔
C'est à croire au Père Noël :- )
Paru en 2013 !

Maryna Hrymytch
Voulez-vous tchaiok, monsieur ?

Trouvé dans BU,L

Traduit de l'oukraïnien en tandem par Sophie Maillot et Danylo Ostach [Ostash]. Hourrah !
 
Maryna Grymytch [Hrymytch], Voulez-vous tchaiok, monsieur ?, éd. Douliby, Kyïv, 2013

Un extrait de cette œuvre fait parti de l'Almanach de la littérature ukrainienne contemporaine № 4. Disponible en ligne.

Stous - complément de bibliographie

Archives - Notes - "Regards [méprisants] sur la culture ukrainienne"
Quelques
Lumières secrètes

pour mettre à jour la Bibliographie de Vassyl Stous en traductions françaises (ce volet étant absent  de la Bibliographie du site filial, celui des Livres noires).

et vassyl stouss co-traduit de l'ukrainien

mercredi 25 décembre 2013

"Les meilleurs écrivains oukraïniens contemporains" en 2014

 
"я приніс тобі запах слів."
Illustration de Hélène Stelmakh



La revue de la culture contemporaine "ШО" ("Cho" ou "Sho", à l'anglaise) publiera dans son prochain numéro (n°1-2, 2014) le résultat d’un sondage mené auprès de 77 acteurs de la littérature oukraïnienne (critiques, éditeurs, traducteurs, etc.) sur les "meilleurs auteurs" contemporains d’Oukraïne.
Les sondés devaient nommer sept "meilleurs" dans quatre catégories. La version électronique de la revue en donne un avant-goût (les trios de tête) :

Веселих свят ! Bonnes fêtes !



mardi 24 décembre 2013

Prokhasko, Halytchyna FM (fragment)


Taras Prokhasko
Halytchyna FM
(fragment)
15.01 [araucaria]
 

Photo : Dmytro Larine
c/o Oukraïnska Pravda Jyttya
Dans ma maison (en plus de toute sorte de gens) vit une plante extraordinaire – un araucaria. Si vous regardez du dehors vous le verrez certainement par la fenêtre. L’araucaria est plus petit que moi, et cela bien qu’il soit plus que centenaire. Il faut dire qu’ils poussent très lentement, les araucarias, dans leurs Andes lointaines. Car les araucarias sont les sapins des Andes. Et ils vivent quelques trois mille ans. Ils étaient très à la mode dans les demeures européennes au début du siècle. La Sécession raffolait de telles formes ces formes là.
Et c’est bien vrai qu’il est beau. Il a des branches comme des pattes, disposées par quatre à chaque niveau. Il n’aen a jamais plus de trois niveaux, le reste se tasse, se meurs et finit par disparaître. Et sur le faîte poussent de nouveaux millimètres. Cet araucaria fut offert à ma grand-mère en remerciement d’une guérison par un patient reconnaissant, encore dans les années 20. Il n’avait à l’époque pas plus de 40 centimètres de haut, tout en étant plus âgé que grand-mère, qui, il faut dire, à ce moment n’était pas encore grand-mère. Relativement à sa durée de vie l’araucaria était un nourrisson. Au début, la plante ne se rendait compte de rien. Puis elle se fit attentive à tout ce qui se passait dans notre maison, et tous les évènements d’importance s’inscrivaient sur ses cernes. Puisque, comme cela a été démontré, les plantes, et surtout les plantes aussi parfaites, si elles ne pensent pas, en tout cas comprennent tout, ressentent tout.
Parfois c’est effrayant de se trouver en sa présence. Car ce n’est pas chose aisée à comprendre – avoir été témoin d’évènements depuis longtemps passés et pouvoir vivre encore quelques millénaires ayant survécu à nous tous qui sommes à ses côtés maintenant. Certainement nous serons pour lui comme une espèce de souvenir d’enfance, réel en partie et en partie rêvé. Peut-être ne nous remarque-t-il qu’à peine – si l’on songe à la différence de nos rythmes vitaux. Ce qui est certain est qu’il ne perçoit pas les évènements particuliers qui nous arrivent – comme un appareil photo avec une très-très longue exposition ignore les mouvements brusques.
Ainsi les arbres, qui vivent lentement, ne remarquent pas, ne peuvent pas remarquer l’existence des papillons saisonniers.
De temps en temps je fais sa toilette. Et chaque fois en sortant la poubelle je me fais la réflexion que mon seau est unique : il y a de petites branches d’araucaria à l’intérieur.
Il y a peu j’ai acheté un autre petit sapin des Andes. Il doit avoir mon âge. Et je suis certain que cet araucaria-là, lui au moins, vivra assez pour voir les jours meilleurs.
літератюр юкреньєн ан франсе littérature ukrainienne en français

And the English translation by Mark Andryczyk

lundi 23 décembre 2013

La prière punk des Pussy Riot

Extraits de la prière punk des Pussy Riot :

Mère de Dieu, Toi la Vierge, chasse Poutine !
Chasse Poutine ! Chasse Poutine ! [...]
La soutane est noire, les épaulettes sont en or [...]
Le chef du KGB est leur saint principal [...]
Le patriarche Goundyayev croit en Poutine,
Tu ferais mieux de croire en Dieu, ordure [...]
Aux manifs Tu es avec nous la Toujours Vierge Marie !
Mère de Dieu, Toi la Vierge, chasse Poutine !
Chasse Poutine ! Chasse Poutine !

Monsieur Goundyayev est mieux connu sous son nom de scène : le patriarche Kiril (Cyrile).

Et maintenant un bref document vidéo.

Elles ont toujours été libres


Emprisonnées pour avoir dénoncé le blasphème d'une Eglise chrétienne dirigée par un kaguébiste, Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina ont recouvré aujourd'hui la liberté de se déplacer.







 
 

dimanche 22 décembre 2013

Jadan ou l'art du compromis



Serhiy Jadan sur Hromadske.tv :
Nous avons vu les réactions qu’il y avait à la suite du démontage de [la statue de] Lenine, à Kyïv. Et nous avons pensé qu’il ne faut pas provoquer la division... qu’il faut chercher une solution de compromis. Nous voyons qu’une partie de la société oukraïnienne est pour le démontage de l’héritage historique soviétique, et qu’une autre partie est pour son maintien, alors nous proposons une solution qui, à notre avis, devrait arranger tout le monde. Nous proposons non pas de démonter, mais simplement de changer une lettre. Nous proposons de changer le nom de l’Avenue Lénine ( Л Е Н І Н ) en Avenue Lennon ( Л Е Н О Н ).
...

- Vous craignez des embrouilles avec la police ?
- Non. Je pense qu’il peut y avoir plutôt des "embrouilles" avec les fans des Rolling Stones.

Photo : RadioSvoboda.org 


Le Patriarche du Bou-Ba-Bou, Youry Androukhovytch, était aujourd’hui à l’EuroMaïdan de Kharkiv (chez Jadan donc, le Onzième apôtre de Bou-Ba-Bou).
Interrogé sur le conflit en cours, il a notamment confié au journaliste de Hromadske.tv : 

France Culture, une radio franco-russe

A propos de la manif sur le Maïdan Nezalejnosty à Kyïv qui a commencé aujourd'hui à midi.

Antoine Marette (Paris) : Mobilisation en baisse à Kiev. Les manifestants pro-européens sont nettement moins nombreux que la semaine dernière dans la capitale ukrainienne Place de l'Indépendance. (...)

C’est devenu un rendez-vous hebdomadaire depuis maintenant un mois. Chaque dimanche des manifestants pro-européens se donnent rendez-vous Place de l’Indépendance à Kiev. Ils reprochent au pouvoir ukrainien son rapprochement spectaculaire avec Moscou. Et ce dimanche les manifestants sont là, mais ils sont moins nombreux que la semaine dernière.

Pierre Ludvig (Moscou) : ... quinze mille personnes seulement étaient ce matin Place de l’Indépendance dans le centre de Kiev en début de la manifestation...
... a déclaré l’une des cinq cent opposantes, présentes dès le petit matin...



2 022 km séparent Kyïv de Paris
3 241 km le séparent de France Culture
2 485 km (Paris - Moscou) + 756 km (Moscou - Kyïv)

Omphalos (umbilicus mundi)

Expo photo "Facteur humain" sur l'EuroMaïdan de Kyïv, XXI siècle, hier.
 


Source / Джерело : Andriy Paroubiy' Facebook
 
P.S. L'EuroMaïdan de Dnipropetrovske vient d'inaugurer son Université ouverte. Une telle institution fonctionne depuis les premiers jours sur l'EuroMaïdan de Lviv. Où avait débuté le Festival ambulant du film documentaire. Il fait maintenant le tour des Maïdans.


samedi 21 décembre 2013

Diffusion - 20.12.13 (Mutisme - docs)

Comme le disait un ami russe : "На войне за такое расстреливают"*.
 



Un aspect important du mutisme oukraïnien en France qu'il faudra absolument questionner. L'Oukraïnien s'exprimant en petit-nègre remplit parfaitement le rôle à lui assigné, celui précisément du nègre babillant. "Ils sont comme des enfants" - dit, condescendant, l'impérialiste paternaliste. Et, dès lors, ignore, certain de son bon droit, le babil du nègre.


Le babil oukraïnien est le pendant nécessaire de l'arrogante ignorance française.
Document :

Communiqué de presse, 20 décembre 2013

La communauté Ukrainienne en France organise une manifestation de soutien au peuple ukrainien le 22 décembre 2013  à 12 :30

Suite aux rassemblements du dimanche 01 décembre 2013, dimanche 8 décembre 2013 place Igor Stravinsky, dimanche 15 décembre place de Trocadéro et en soutien aux demandes du peuple ukrainien et pour répondre à leurs revendications, la communauté ukrainienne à Paris organise une manifestation à Paris, Place Saint Michel, le 22 décembre 2013, afin de faire connaître au peuple français et aux médias les vraies aspirations de cette "révolution" pacifiste. 

« L’Ukraine vue par les livres ». 9.12.13


Grâce au blog QuébUA nous apprenons que Radio-Canada a récemment consacré quelques minutes à la littérature oukraïnienne  : « L’Ukraine vue par les livres ».
L’émission de Marie-Louise Arsenault a un titre rigolo, il convient donc de le citer : « Plus on est de fous, plus on lit !»
Jean-Philippe Cipriani y parle (en plus de l'«Ukraine : les métamorphoses de l'indépendance » par Annie Daubenton, Paris, 2009) de l’Anthologie rouge (« Nouvelles d’Ukraine », Paris, 2012) et s'émerveille, à juste titre, de « L'Atlas des routes d'Ukraine » de Serhiy Jadan dans la traduction de Iryna Dmytrychyn.
літератюр юкреньєн ан франсе littérature ukrainienne en français

vendredi 20 décembre 2013

Jadan et les chants de la Révolution européenne


 

Radio Svoboda (rédaction oukraïnienne) nous apprend que Serhiy Jadan a présenté il y a quelques jours (la nouvelle date du 16 courant) le premier album eurorévolutionnaire « Рок за Зміни » (« Le Rock pour le changement ») Vol.1.

Джерело/  Source : euromaydan.in
« Il y a deux semaines de cela, nous avons appelé les musiciens de Kharkiv à faire des concerts sur le Maïdan de la ville. Beaucoup de gens ont répondu présent, d’autres ne pouvait être là physiquement mais nous soutiennent moralement. Après quelques concerts l’idée est venue de faire un disque. »

 

« Radio Kharkiv » par Jadan et son groupe « Les Chiens dans l’espace »
(deux minutes et demi)
et
le concert du 4 décembre sur le Maïdan de Kharkiv, qui a lieu ici sous la (monstrueuse) statue de Taras Chevtchenko.
(près de deux heures)

Avertissement : la qualité du son est révolutionnaire

mercredi 18 décembre 2013

Timothy Snyder, "Ukraine: Putin’s Denial"

 
 
Imagine the following: the American Ambassador to France goes on French television and declares, “Americans and Canadians are one nation. It’s like the Bretons and the Normans in France. You can’t separate them.” The ambassador would be summoned to Washington and, from that moment forward, Americans would be reminded of the foolish incident every time they set foot in France. After all, diplomats don’t usually go around claiming that neighboring nations don’t exist.
 
Yet that is exactly what the Russian Ambassador to France, Alexander Orlov, did a few days ago. Pressed on the political turmoil in Ukraine by leading French television journalist Jean-Pierre Elkabbach, Orlov declared: “Russians and Ukrainians are one nation. It’s like the Bretons and the Normans in France. You can’t separate them.”
 

Photo : Warwik Saint
It is hard to know how to evaluate a claim so oddly distant from normal diplomatic protocol. Since this statement was made in French, perhaps we could apply a couple of French tests.
 
Let us imagine that I tell you, “Juliette Binoche and I are soulmates. It’s like the closest love affair of all time. You can’t separate us.” Now, is this true? The only way to know would be to ask Juliette Binoche. Because if we shared a single soul and all the rest, she would know about it.
 
Ambassador Orlov’s claim fails the Juliette Binoche test. He may think that Russia and Ukraine are one nation. But Ukrainians do not.
 
Timothy Snyder
The New York Review of Books, 13.12.13

Image (s) de la Révolution Européenne de 2013

"Le XXI siècle sera religieux ou ne sera pas." Qui sait. L'archevêque oukraïnien de Paris comparait sur Hromadske.tv cette révolution à la lutte victorieuse de SolidarnoscVladyka Houzar qui en fut témoin parlait du rôle essentiel que l'Eglise avait joué alors.

Charge du "Berkout". 11.12.13. Maïdan, Kyïv, Oukraïne, Europe.
Photo : N. Beroeva
 Pasteur de l'Eglise luthérienne Ste Catherine.
Photo : Olena Koukyhina
Les chrétiens vont bientôt célébrer Noël.

ЩЕДРИК
Chtchedryk (transcription française) - Schedryk (transcription anglaise)
est un chant de Noël oukraïnien. Ici arrangé et mis en dessin animé par Oleh Skrypka :


Probablement le chant du Noël 2013.
Bonne fête.

lundi 16 décembre 2013

"French Diplomacy: Miseries Without Splendor"

scandale "France Culture 11.12.13"

Alla Lazareva's column "French Diplomacy: Miseries Without Splendor" now available in English :

http://ukrainianweek.com/Columns/50/96707

dimanche 15 décembre 2013

Lumières d’une journaliste russe sur "les sources" de France Culture.

scandale "France Culture 11.12.13"
 

Юлия Латынина, "Эхо Москвы", "Код доступа" от 14.12.13

Youlya Latynina, radio « Echo de Moscou », 14.12.13, 19:07 heure de Moscou
 
 


Еще у меня несколько вопросов, один про расфомирование РИА НОВОСТИ и создание вместо него международного агенства РОССИЯ СЕГОДНЯ, которое будет улучшать имидж России за рубежом, и назначение на это место телеведущего Дмитрия Киселева, который только-что получил на Евромайдане «Оскар за вранье». Ну знаете, я могу честно сказать, что по ряду причин я не хочу комментировать самую существенную часть этой истории связаную с разборками внутри правящей элиты. Понятно, что Светлана Миронюк, глава РИА НОВОСТЕЙ, являлась частью эстеблишмента, но у неё были плохие отношения с другой частью эстеблишмента. Но мне кажется эта история примером контр-продуктивных решений прежде всего для самого Кремля. Потому что РИА НОВОСТИ как раз таки поддерживали имидж путинского режима за рубежом. Вот смотрите, вроде как гос.структура, а вроде как человеческое лицо. И понятно, что когда вы ставите для улучшение имиджа России человека, который разказывает, что Евромайдан это месть шведов за поражение под Полтавой – то имидж России как раз ухудшается.
Ce qui en français donne :

La Révolution Européenne en direct

REMINDER
La Révolution Européenne en direct
Европейська Революція наживо

http://www.radiosvoboda.org/section/tv/3512.html

espresso. tv - ukrstream.tv - spilno.tv - hromadske.tv, le tout réuni sur la même page par Radio Svoboda qui propose son propre direct.

Mutisme - Notes et gribouillages


Le plus récent message du "Forum ukrainien" date du 3 décembre courant. Le voici :
З 3 грудня нових повідомлень на "Франкофонному українському форумі" не було.






 
 
Mon commentaire (avec les intonations de Pierre Bellemare) :

samedi 14 décembre 2013

Diffusion - 14.12.13 ; 19:20:05

archives
Bête et discipliné, [O]Ukrainien de France, je diffuse.



"Ukrajini", si.
Swonykou swawa !

N.de T. à propos d’un possible faux-ami


Peut-être utile aux traducteurs de français vers l’oukraïnien.

Lorsque sur France Inter vous entendez :
« On ne va tout de même pas laisser ces apprentis voleurs de poule d’Ukrainiens aller au Brésil à notre place, non de Dieu ! Un Ukrainien c’est bien trop laid pour participer à une compétition sportive retransmise dans le monde entier. (...)
Puis, je vous rappelle, les amis, que si ces sauvages vont au Brésil – ça va faire monter la cote de la prostituée ukrainienne. Finie la passe à 50 euros, ça va coûter des fortunes. On aura plus de quoi s’les payer. (...)
Allez les gars, merde quoi, mettez-leurs  une raclée à ces ploucs d’Ukrainiens ! Si vous ne le faite pas pour l’honneur de la Patrie, faite-le pour la stabilité des prix sur nos trottoirs. »
Lorsque sur France Culture vous entendez (je ne sais comment rendre par écrit le ton supérieur de l’homme blanc parlant de nègres, utilisé dans la circonstance) :
« La souveraineté de l'état ukrainien... mais a-t-elle jamais existée ? » 
Il s’agit bien de « radios de service public », mais « public » ici ne doit pas être traduit par ГРОМАДСЬКИЙ (citoyen, civique), comme dans ГРОМАДСЬКЕ телебачення (Hromadske.tv) ou ГРОМАДСЬКЕ радіо (Hromadske radio), mais par  ДЕРЖАВНИЙ (d’Etat).

vendredi 13 décembre 2013

Mutisme et amnésie - Notes

"Notre silence me laisse sans voix"
Le silence des Oukraïniens d'en France, des organisations oukraïniennes, représentatives ou pas, est EFFARANT.
Si en 1999 les Français ont eu le loisir d'apprendre que les Oukraïniens étaient des bouseux privés de littérature, en 2013 nous pouvons toucher du doigt un phénomène de mutisme... je ne trouve pas l'adjectif superlatif qui convienne.
(On ne peut pas avaler une couleuvre aussi énorme que le scandale "France Culture 11.12.13", on n'aura jamais le gosier aussi grand. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Le plus gros. Le plus gros pour l'instant.) 

Prix BBC "Livre de l'année - Oukraïne" - 2013


L'on connait les lauréats du Prix BBC "Livre de l'année - Oukraïne" de cette année.
 
Il s'agit de Yaroslav Melnyk pour son roman anti-utopique "Espace lointain".
 
Notons que le lecteur français connait (peut-être) déjà cet auteur, un recueil de ses nouvelles érotiques ayant paru en France il y a quelques années. Comme ces nouvelles étaient traduites du russe, je ne rangeais pas son auteur dans le rayon de la littérature oukraïnienne (v. l'"Etagère oukraïnienne" et "Kourkov").

Rectifications : il s'agissait non de nouvelles, mais d'un roman - Les Parias d'Éden, traduit du russe par Christophe Glogowski, Robert Laffont, Paris, 1997.



Et dans la catégorie "Livres pour enfants" - Marianna et Taras Prokhasko pour "Qui fera la neige".


Source / Джерело :
http://www.bbc.co.uk/ukrainian/entertainment/2013/12/131213_book_2013_final_nk.shtml

Important : nazillons sur le Maïdan

Open Statement to the International Democratic Community

In the middle of the night, from 10 to 11 December 2013, the troops of the Ukrainian special forces started another brutal attack on the peaceful demonstrators in Kyiv. Aside from the regular police, militia men were also widely involved, having been brought from the depressed cities of eastern Ukraine. Some of them were deployed to cause provocations, as it had been done during the scripted assault on the interior troops at the building of President’s Administration on December 1.

 This time the Government and their local and Russian political technologists started to imitate the “Nazi-like” activities in the protests. More than a dozen young individuals wearing helmets with swastika and armed with armature rods were trying to break through to Maidan and stir up a fight with the police. Fortunately, the protesters prevented them just in time.

 This incident could have been dismissed if there had been no ongoing campaign conducted for years by the Moscow-financed agents in Ukraine, Russia and the West to discredit Ukraine, the Ukrainian people and the Ukrainian nationalist movement and the modern Ukrainian democratic opposition. It’s task aimed to undermine the solely idea of Ukrainian independency in order to recapture Ukraine and restore the Russian Empire. The main message of this campaign is to present Ukrainians as perpetual xenophobes and pogrom-orchestrators, anti-Semites and Nazi accomplices. It is obvious that today we have to deal with efforts at ascribing the same image to those, who came out to protest against the actions of the President Yanukovych and his subordinates.

 As a result of this, we want to emphasize with all responsibility that current protests in Ukraine have brought to life the desire of the vast majority of the Ukrainian society to, at last, peacefully integrate into the European civilization, European political and economic community, which calls for, in particular, the implementation of modern, universally acceptable human standards of relations among individuals, peoples, confessions, etc. The main principle of the protest movement, approved by all opposition parties and regular participants of the protests, is the refusal to use force and divide the Ukrainian political nation by any traits.

 We urge the International Democratic Community not to believe the provocations of the security services, resolutely condemn the violence by the current Government of Ukraine and support the aspirations of the Ukrainian people toward Freedom and Democracy.
 
12 december 2013
Refat CHUBAROV,
Head of Mejlis of the Crimean Tatar People

Semen GLUZMAN,
President of the Ukraine Psychiatrists Association, human rights activist and former political prisoner

Tetyana KHORUNZHA,
Editor-in-chief of “Forum of Nations” newspaper

Myroslav MARYNOVYCH,
Vice-Rector of Ukrainian Catholic University, human rights activist and former political prisoner

Vitaly NAKHMANOVYCH,
Leading researcher of Museum of Kyiv History, Executive Secretary of the «Babyn Yar» Public Committee

Myroslav POPOVYCH,
The Ukraine National Academy of Sciences academician, Director of the Institute of Philosophy

Meylakh SHEYKHET,
Director of the Representative Office in Ukraine of the Union of Councils for the Jews in the Former Soviet Union

Taras VOZNYAK,
Editor-in-chief of Independent Cultural Magazine “JI”

Joseph ZISSELS,
Chairman of the Ukraine Association of Jewish Organizations and Communities, Executive Vice-President of the Congress of National Communities of Ukraine, human rights activist and former political prisoner.
Source / Джерело : Euro-Asian Jewish Congress

Scandale sur « France Culture » du 11.12.13 - seconde écoute

Comme dit le proverbe kalmouk : « Une oreille c’est bien, deux oreilles c’est mieux ».

France Culture s’avère populaire parmi les Oukraïniens (qui sont pourtant des bouseux, comme nous le savons depuis 1999 et les fameux "Regards [méprisants] sur la culture ukrainienne"). Dans sa dernière colonne, intitulée sobrement « Misères sans gloire de la diplomatie française », la correspondante du « Tyjdegn » en France, Alla Lazareva, écrit :

... Sur quelle planète vit le sympathique ministre des Affaires étrangère de la France – difficile de le dire au premier abord. Ce qui est certain en tout cas, c’est que son pays et l’Oukraïne ne se trouvent pas dans la même dimension spatio-temporelle.
Se tait le Quai d’Orsay, se tait le gouvernement, se taisent les députés et les sénateurs.* « Comment, est-ce donc vrai que l’on a employé la force à Kyïv ? Pourtant l’on a dit sur « France Culture » ce matin que les autorités de Kyïv n’ont fait que nettoyer les barricades dans les rues, conformément à une décision du tribunal, mais que l’on n’a pas constaté de violence »...

J’ai moi-même écouté ce reportage surréaliste sur « France Culture » – tout en regardant les reportages ensanglantés des collègues oukraïniens sur le Maïdan de cette nuit. Dissonance, incompréhension, révolte et l’envie de demander au collègue français : quelles sont les sources dont il s’est servi pour faire son antenne du matin ?
Un peu de persévérance et les sources sont nommés. Tout est on ne peut plus simple. Il s’agit de l’agence de presse russe RiaNovosti, qui possède depuis longtemps une page en français, où elle n’oublie pas les nouvelles de l’Oukraïne. Présentées, bien entendu d’un point de vue russe. (...) Je serais curieuse de savoir quelle station de radio préfère Monsieur le Ministre Fabius ? France Info ou France Culture ?
 
(...) Car pas mal de questions se sont accumulées.
Mais pour l’instant il n’y a pas de position officielle de Paris, il n’y a donc rien à dire aux journalistes. Ohé, les gars ! Jean-Marc Ayrault, Laurent Fabius, François Hollande ! Vous n’avez pas commencés des pourparlers d’embauche chez « Gazprom » par hasard ? Il se dit que l’ancien chancelier allemand, Gerhard Shröder, y touche un complément non négligeable à sa retraite.
Fin de citation et fin de la colonne.

jeudi 12 décembre 2013

Le Monde du 11.12.13 : ridicule comme d’habitude

Le Monde...
Après le scandale sur France Culture, où l’équipe du matin a su allié l’affirmation franche de sa supériorité intellectuelle avec une très-très-très faible connaissance du sujet traité. Il serait intéressant à ce propos d’obtenir les statistiques des émissions consacrées à la culture oukraïnienne par cette radio de service public depuis l’indépendance de l’Oukraïne. Si ses journalistes ne se rendent même pas compte de leur ignorance - il doit y avoir anguille sous roche.

Le Monde du 11.12.13,
« En Ukraine, le dialogue de sourds s'installe »  :

L'opposant Oleh Tianibok a réagi en dénonçant...

et un peu plus loin :

L’auteur du Monde n’est pas fichu de comprendre qu’il parle à quelques paragraphes de distance d’une seule et même personne, le peu recommandable chef du parti « Svoboda », Олег Тягнибок - Oleh Tyahnybok. L’une des têtes du dragon tricéphale de l’opposition parlementaire oukraïnienne.
Le monstre tricéphale de l'opposition oukraïnienne
Photo : Rostyslav Chpouk

Une très-très faible connaissance du sujet. Cela n'atteint pas, bien sûr, le niveau de France Culture, mais vous imaginez combien les analyses du Monde peuvent être pertinentes. Et combien ses lecteurs ont une vision claire des évènements.

En parlant de ses lecteur, j’ai trouvé un slogan pour ce média très français :
Le Monde, le journal préféré du Président Gollande !

mercredi 11 décembre 2013

Battlefield : same shit

Une expérience radiophonique intéressante : faire preuve d'une totale incompétence sur le ton supérieur de "Je vais vous expliquer". Sooo french.





Battlefield : french radio "France Culture" 11.12.13

nouvelles du front - bataille de Paris 


Mais dites, ils sont pas un peu naïfs vos jeunes... la souveraineté de l'état ukrainien... mais a-t-elle jamais existée ?
Marc Voinchet
11.12.13 France Culture, Paris, France, ghetto de la Francophonie
 
Marc Voinchet : Qu'est-ce qui est intéressant dans l'Ukraine pour nous, Français ? D'un mot.
Annie Daubenton : Ecoutez, la sortie dans la lumière. C'était un pays qui était dans un sorte de trou entre la Russie et l'UE élargie depuis 2004, et donc ce qui est important pour nous, c'est la connaissance des autres, je pense, et la connaissance de leur culture.
11.12.13 France Culture, Paris, France, ghetto de la Francophonie

Voir article "Regards [méprisants] sur la culture ukrainienne" (1999).



 


Hommage de France Culture au Comité Mazepa Nonante Neuf
"Vony pytayout' tchy iest ou nas koultoura"
Maintenant que le site Mazepa99 est devenu indisponible, cet hommage me touche. Merci France Culture, merci Monsieur "fumant à travers son pince-nez".


Ioulia Shukan, Annie Daubenton et M. "fumant à travers son pince-nez" / corinne amar © Radio France

RFI : " L’Ukraine et le désir d’Europe "

" Avec :
- Philippe de Suremain, ancien ambassadeur de France à Kiev
- Ioulia Shukan, universitaire spécialiste de l’Ukraine. Plus d’infos : ici
- Constantin Sigov, philosophe, directeur de la maison d’édition « L’Esprit et la lettre » en ligne de Kiev. "


Carrefour de l'europe - 01/12/2013 - 2ème partie
(26:31)


Ce n'est pas le bon lien et c'est pourtant celui que donne la page idoine : http://www.rfi.fr/emission/20131208-2-ukraine-le-desir-europe

Dommage, cela pouvait être intéressant.

lundi 9 décembre 2013

9.12.13 - Dans les rues de Kyïv

Kyïv, Oukraïne, Europe, 9 décembre 2013

- Tu crois qu'demain y'a école ?
via V. Réous' facebook

Goudzyak invité de Hromadske.tv - Ґудзяк/Грмд


Monseigneur Goudzyak invité de Hromadske.tv
Владика Борис Ґудзяк на Громадському тб


http://wwitv.com/tv_channels/b6697-Hromadske-TV.htm

"Ukraine: notre peuple est sévèrement réprimé, l'UE ne doit pas rester sans rien rien faire"

archives
"Ukraine: notre peuple est sévèrement réprimé, l'UE ne doit pas rester sans rien rien faire"

Dans le Courrier des lecteurs du Nouvel Obs. cet appel de "deux Ukrainiennes de l'Association des Ukrainiens de France, Olesia Mouratova et Inna L".


Sans doute la position officielle de l'A.U.F. Ou celle de "la communauté ukrainienne en France". La chose n'est pas claire, en tout cas l'appel est signé "Le peuple d'Ukraine". Document :

Hier en Europe c'était le 8 décembre


L'instant historique - une excellente occasion de vous faire visiter ma ville natale.

Vue panoramique depuis la Place de l'Indépendance (Maïdan Nezalejnosty) hier.


*

dimanche 8 décembre 2013

Des portes-paroles de Poutine en France. En passant.

Après le Larousse - le Dictionnaire de l'Académie Française
 
...nous avons donc un courant russe et... et de gens qui étudient la Russie, comme Madame Carrere d’Encausse par exemple, qui dit : « Tout ceci, c’est un geste de Poutine qui vise en réalité à s’intégrer lui-même dans l’Europe occidentale et qui ne veut pas, qui ne repousse pas du tout l’Europe, mais n’accepte pas la scission entre l’Ukraine et Moscou. »

Jean-Louis Borlange lors de l’émission de Philippe Meyer « L’esprit public » sur France Culture, 8.13.2013

 
En écoutant ces subtiles analyses historico-geo-politiques j'ai songé à cette bizarrerie : on appelle cet aspect de l'esprit français dont font preuve avec tant de volubilité les honorables analystes, on l'appelle du nom d'une ville allemande. Je veux dire qu'en parlant de Français on évoque l'esprit de la capitale bavaroise. Curieux, non ?

 

Les gentils agents d’influence...

 

Maïdan, Kyïv, Europe - 8.12.2013

choses vues – choses entendues

 
Drones munis de caméras au-dessus du Maïdan à Kyïv – images sur dozor.tv
(annonce depuis la scène du Maïdan de la Capitale)

Le Quartier gouvernemental bloqué par les manifestants - barricades - tentes
(annonce depuis la scène du Maïdan de la Capitale)


Documents

● Discours de Vitaly Portnikov (très élégant - à traduire)

● Appel des intellectuels (Androukhovytch, Jadan, etc.)

Histoire en direct - spilno.tv СпільноТВ


Maïdan de Kyïv en direct


Live streaming video by Ustream

8.12.2013 : l'Histoire en direct - Грмд

Aujourd'hui l'Histoire européenne a lieu à Kyïv, ma ville natale.
Европейська історія наживо від Громадського телебачення.

Le début de la manif est fixé à midi, heure de Kyïv


 
Hromadske.tv - Civique TV - Громадське :

 

samedi 7 décembre 2013

* * *

Ce qui se passe en Oukraïne. En 1'22''. En chinois. Sous-titré en anglais.


*

vendredi 6 décembre 2013

Ivan Soussanine, traducteur-interprète


 - то сі є жарт -
 
Non, je n’ai pas dit 长毛绒, j’ai dit 常春藤... Vulgaris, c’est ça.

Та ні, не 长毛绒. Тут ка має бути 常春藤. Дурак.
Ivan Soussanine
Traduction Interprétariat
Russe - Ukrainien